•                                                         LE SOLEIL COUCHANT

     

    Le soleil s'est couché ce soir dans les nuées;
    Demain viendra l'orage, et le soir, et la nuit ;
    Puis l'aube, et ses clartés de vapeurs obstruées ;
    Puis les nuits, puis les jours, pas du temps qui s'enfuit !

    Tous ces jours passeront ; ils passeront en foule
    Sur la face des mers, sur la face des monts,
    Sur les fleuves d'argent, sur les forêts où roule
    Comme un hymne confus des morts que nous aimons.

    Et la face des eaux, et le front des montagnes,
    Ridés et non vieillis, et les bois toujours verts
    S'iront rajeunissant ; le fleuve des campagnes
    Prendra sans cesse aux monts le flot qu'il donne aux mers.

    Mais moi, sous chaque jour courbant plus bas ma tête,
    Je passe, et, refroidi sous ce soleil joyeux,
    Je m'en irai bientôt, au milieu de la fête,
    Sans que rien manque au monde immense et radieux !

    votre commentaire


    2 commentaires
  •                      

                                        Ecoute moi s'il te plait,j'ai besoin de te parler

                                         N'interpréte pas et n'essaie pas d'analyser   

                                          Je me sentirais incomprise et manipulée

                                          Je ne pourrais plus rien te communiquer

                                          Ecoute moi s'il te plait ,j'ai besoin de te parler

                                           Ne m'interrompe pas pour me questionner

                                              N'essaie pas de  forcer mon domaine caché

                                                    Je sais j'usqu'ou je peux aller

                                                    Ecoute moi s'il te plait,j'ai besoin de te parler

                                                  Respecte mes silences qui me font cheminés

                                                       Garde toi bien de les briser

                                                         C'est par eux bien souvent que je suis eclairé

                                                         Alors maintenant que tu m'as bien ecouté

                                                           Je t'en pris tu peux parler

                                                                Avec tendresse et disponibilité

                                                                    A mon tour je  t'ecouterai


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique